Kiad.org

Blog d'Olivier Issaly

Être anonyme avec son identité réelle

La question de l’identité réelle sur le Web fait régulièrement débat. On se souvient notamment du lancement du module de commentaires par Facebook, et plus récemment des polémiques sur la politique de noms réels par Google+.

L’argument est assez simple : lorsqu’on utilise notre identité réelle sur le Web pour commenter par exemple, on est plus enclin à être poli et courtois que sous un pseudo quelconque. Notre nom peut en effet être retrouvé par des personnes nous connaissant, à commencer par des recruteurs, ce qui incite à la modération dans les propos.

De l’autre côté, sans tomber dans l’anonymat complet, beaucoup sont partisans du pseudonymat, revendiquant la possibilité de se créer une identité virtuelle différente de leur identité réelle. J’en fais clairement partie, et une anecdote constatée aujourd’hui sur Equideow m’a encore renforcé dans cette idée.

Depuis plus d’un an, nous postons systématiquement les news non seulement sur le site en lui-même, mais aussi sur nos pages Facebook. L’idée de base étant que puisque nos joueurs s’y trouvent aussi et parlent potentiellement d’Equideow, autant y canaliser les discussions en étant présent. Lors d’une discussion avec une de nos community managers aujourd’hui, je lui demandais au fond les raisons pour lesquelles une partie de nos joueurs commentaient les news sur la page Facebook plutôt que sur nos outils dédiés sur le site, à commencer par le forum.

Quand les rôles s’inversent

La réponse m’a vraiment amusée : de son avis, les joueurs se sentent plus libres et moins contraints de commenter les news sur Facebook que sur le site. Pourquoi ? Sur Facebook ils apparaissent sous leur vrai noms que personne dans la communauté ne connait, alors que sur le site, leur pseudonyme est connu, ils se sont construits une certaine réputation qui peut les contraindre dans certains aspects.

Bien sûr, il y a d’autres raisons et ce n’est qu’un ressenti par nos community managers, mais j’ai trouvé cela intéressant. Les rôles s’inversent en quelques sortes : l’identité réelle permet d’être anonyme au sein d’une communauté où tout le monde se connait par son pseudonyme !

Voilà de quoi apporter d’autres éclairages à ce débat : l’identité réelle n’est pas la seule identité forte et contraignante, tout dépend de la façon dont les gens s’identifient au sein de la communauté. Bien sûr, j’y vois aussi l’illustration que le pseudonyme permet de créer un lien fort pour construire une vraie communauté. Rien de bien neuf, mais par les temps qui courent où tout le monde semble obsédé par l’identité réelle, c’est toujours bon à rappeler.

Précédent

Naviguer sur le Web

Suivant

Le Web, a pure UGC driven free-to-play model

2 Commentaires

  1. Merci pour cette anecdote amusante. Finalement ça décrit l’utilité d’avoir deux identités.

    Parallèlement, il y a aussi la "demi-identité" qui consiste à ne dévoiler que le prénom, avec la première lettre du nom éventuellement, qui permet d’être identifié par ses proches, sans dévoiler complètement son identité sur le net.

  2. JR

    Quelque fois le virtuel peut sembler aussi plus réel que le réel…

    Mickaëla> pour certain ça permet même de changer de sexe :-p

Les commentaires sont fermés

Blog d'Olivier Issaly & Thème basé sur Lovecraft